Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire (Netflix/Livres)







Genre : Mystère, Drama
Réalisateur : Mark Hudis
Sortie : 13 janvier 2017









Il ne vous aura certainement pas échappé qu’une toute nouvelle série Netflix fait beaucoup de bruit en ce moment, je veux bien entendu parler de la saga des désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire. Comprenant 13 tomes, cette saga a bercé toute mon enfance. Même si le film ne m’avait pas totalement déplu, j’avais hâte de voir ce que Netflix allait en faire, d’autant plus que qui dit série dit davantage de temps pour développer l’univers. J’ai été totalement conquise par cette adaptation, dont j’ai regardé les épisodes en un weekend. Dans cette chronique, je vais faire un bilan entre mon avis sur les livres et sur l’adaptation.



Mais d’abord, « Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire », ça raconte quoi exactement? Violette, 14 ans, Klaus, 13 ans et leur petite sœur Prunille qui n’est encore qu’un bébé apprennent un beau matin qu’ils sont orphelins suite à un incendie ayant ravagé le manoir de leurs parents. Mr Poe, le banquier desdits parents, est chargé de les confier au soin de leur plus proche parent. Et c’est là que les ennuis commencent. Les orphelins sont en effet confiés aux bons soins du Comte Olaf, acteur médiocre mais escroc redoutable qui en a après la fortune des Baudelaire. Le contexte étant posé, pendant 13 tomes, les enfants vont tenter d’échapper au Comte Olaf et à ses complices, atterrissant chez d’autres proches parents ou dans des lieux plus incongrus les uns que les autres (une scierie, un cirque, un hôpital)… Et au passage, ils vont en apprendre davantage sur le passé de leurs parents et sur une très mystérieuse organisation secrète.  L’histoire nous est racontée par Lemony Snicket, qui fait également office de narrateur dans la série télévisée. On sait peu de choses sur lui si ce n’est qu’il a été fou amoureux d’une certaine Béatrice, qu’il a connu les parents des Baudelaire et qu’il est chargé d’enquêter sur leurs mésaventures. C’est lui qui nous dévoile donc les péripéties des Baudelaire et qui nous conseille fréquemment d’arrêter de lire ce récit déprimant.


Côté personnage, Violette Baudelaire, l’aînée, est une inventrice hors pair. Elle peut créer des machines formidables à partir de n’importe quoi et ce don va l’aider à plusieurs reprises au cours de ses mésaventures pour échapper au Comte Olaf. Elle a fait une promesse à ses parents : celle de toujours prendre soin de Klaus et Prunille.  Klaus Baudelaire, 13 ans, est un amoureux des livres. Grâce à toutes ses lectures, il a accumulé un savoir impressionnant pour son jeune âge, savoir qui vient souvent compléter les inventions de Violette. Lui aussi tient beaucoup à sa famille.  Quant à Prunille Baudelaire, la plus jeune, elle ne parle pas encore et son langage n’est compris que par ses aînés. Elle déteste les aliments mous et possède une série de dents très tranchantes.  Enfin, le Comte Olaf est le « méchant » par excellence. Il aime être méchant parce qu’il trouve ça drôle. Il a un nombre incalculable de méfaits à son actif et sa dernière ambition est de voler l’héritage des Baudelaire. Tel un bouledogue, il ne renoncera jamais à obtenir ce qu’il veut. C’est un acteur médiocre mais il est passé maître dans l’art du déguisement, au grand dam des enfants qui auront bien du mal à persuader les « adultes » que c’est le Comte Olaf qui sévit à nouveau.  Et puis il y a Mr Poe, le banquier chargé de veiller sur les Baudelaire. En fait, je ne sais pas qui est le pire entre Olaf et Poe. Olaf est foncièrement méchant mais il l’assume. Poe n’est pas méchant, c’est juste un véritable imbécile qui en plus de ça n’a que son travail et sa future promotion en tête. A cause de lui, les Baudelaire vont recroiser bien trop souvent la route du Comte Olaf.


L’univers crée par David Handler (alias Lemony Snicket) et son style d’écriture valent vraiment le détour et font toute la renommée de la saga. Parce qu’ici, inutile de s’attendre à une histoire qui se termine bien. Le Comte Olaf revient inlassablement torturer (pas littéralement, je vous rassure) les enfants tout au long des 13 tomes. Cette originalité s’accompagne d’un monde un peu à part. Les gens sont étranges, les maisons sont étranges, il y a beaucoup de secrets non révélés qui aideraient les Baudelaire à comprendre pourquoi Olaf s’acharne sur eux. Le lecteur est dans le flou total comme les enfants. Et puis Lemony Snicket nous raconte cette histoire et ponctue son récit de paragraphes où il met en garde le lecteur contre cette histoire déprimante, sur un ton terriblement sarcastique et cynique que j’adore. En relisant les livres avec quelques années de plus, je me rends compte que les enfants peuvent apprécier la saga, mais les adultes aussi. Et puis, le trio reste  soudé malgré tout ce qu'ils vivent. Ils ont bien conscience qu'ils n'ont plus personne et qu'à eux trois, ils sont la seule famille qui leur reste. 


Je vous parle des livres, mais alors, est ce que l’adaptation a réussi son pari ? Oui, et je dirais même à 100%. Le réalisateur a respecté les livres, allant même jusqu’à replacer des citations telles qu’elles dans la série. J’ai retrouvé l’ambiance sarcastique et cynique dont je vous parlais avec les commentaires de Lemony Snicket. Et la série vient même corriger les défauts du livre en intégrant de nouveaux personnages (comme Jacqueline) qui permettent de répondre à des questions restées sans réponse. Le trio qui a été choisi pour incarner Violette, Klaus et Prunille est parfait (la Violette de la série ressemble beaucoup à la Violette du film). Neil Patrick Harris est magistral en Comte Olaf, alors que j’avais moyennement apprécié la performance de Jim Carrey dans le film. Surtout, et je crois que c’est important de le souligner, il y a une grande diversité au niveau du casting. Même si ça devrait être la norme, dans beaucoup de séries, on ne fait que jouer des gens de type européen. C’est triste à dire mais c’est la réalité. Ici, le réalisateur n’a pas fait cette erreur et c’est franchement un bon point ! La série nous propose un twist monumental dans les derniers épisodes que je n'avais pas vu venir du tout et qui renforce le côté désespérant des aventures des orphelins Baudelaire. Enfin, préparez vous pour le générique avec cette chanson à la fois agaçante et qui reste dans la tête !



Alors je ne peux que vous conseiller de regarder cette série, car Netflix a fait un excellent travail. Je pense qu’elle a su contenter beaucoup de fans de la saga. La saison 1 traite des quatre premiers tomes. Et vous l'avez vous déjà vu? Qu'en avez vous pensé?

22 commentaires:

  1. Autant ta critique est élogieuse, autant ça a l'air profondément déprimant! Oo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à la fois déprimant et très drôle ! Et quel cynisme, moi j'adore ça :D

      Supprimer
  2. Ah ! Je n'ai jamais fini la saga en livres. En même temps, à l'époque où ils sortaient où je les ai lu, c'était avant que je lâche totalement la lecture alors j'en ai jamais vu la fin... Peut-être un jour j'y remédierai, qui sait !
    Mais je me suis lancée dans la série sans hésiter. J'avais bien aimé le film (ovni), mais sans plus c'est vrai. La série est bien plus sympa ! J'en suis moins tombée amoureuse que toi, mais tu en parles si bien que je ne peux qu'être d'accord :D J'ai eu du mal à m'attacher à Violet, Klaus, et Prunille dans la série, même si les acteurs sont très bons. Par contre, l'ambiance, l'absurde, le cynique, c'est parfaitement là !
    Hâte de voir la suite ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que j'en parle avec autant d'éloges parce que vraiment, cette saga, je l'ai suivi pendant des années, à chaque sortie des livres. Au tout début de la série, j'ai eu un peu de mal avec le nouveau trio et puis au final ils ont su me convaincre, surtout l'acteur qui joue Klaus que j'aime beaucoup et qui apporte un jeu un peu plus subtil que celui du film (que j'avais bien aimé aussi pourtant). Mais c'est vrai que le point fort de la série, c'est l'ambiance qu'ils ont réussi à recréer. Le cynisme et le tragi-comique de chaque scène, c'est vraiment génial. En même temps ils ont aussi plus de temps pour développer chaque livre. Et Neil Patrick Harris est plus sombre que Jim Carrey en Comte Olaf, ce que j'aime beaucoup aussi. Comme tu dis, vivement la suite ! :)

      Supprimer
  3. Il paraît que la série est très bonne. En tous cas, on en parle beaucoup un peu partout, en ce moment (en même temps, c'est Netflix tu me diras...c'est peut-être pour ça qu'on en parle partout).
    Personnellement, je ne sais pas...je dois avoir un problème, mais...je n'ai jamais accroché aux Orphelins Baudelaire. On m'avait offert les livres il y'a de ça...de nombreuses années, puisque j'étais encore au collège je crois. Et je n'avais absolument pas aimé. J'ai abandonné et laissé totalement tomber par la suite.
    Je crois que je suis hermétique au phénomène mais contente que tu aies passé un bon moment. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas que ce soit simplement parce que c'est Netflix, mais parce que c'est une série qui ne ressemble à aucune autre. Elle manie l'humour noir, qui est une sorte d'humour qu'il faut utiliser avec beaucoup de subtilité pour réussir à faire rire et là c'est chose faite. C'est dommage que tu n'ais pas accroché, mais après je comprends, c'est un style qu'on aime ou qu'on n'aime pas, il n'y a pas vraiment de demi mesure :) Merci beaucoup <3

      Supprimer
  4. J'ai lu les premiers tomes et vu le film... Il faudrait que je finisse de lire la saga complètement avant de me mettre à la série :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement les livres sont plutôt courts, parce que 13 tomes ça décourage parfois !

      Supprimer
  5. Ah ! Je suis bien contente que tu ais adoré cette première saison qui m'a vraiment plu aussi.
    Et découvrir la comparaison entre les livres (que je n'ai pas lu) et la série et voir qu'elle tient ses promesses me ravie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle était vraiment géniale cette saison ! Et oui on retrouve totalement l'ambiance des livres, ce que je trouve particulièrement chouette ! Pour une fois qu'on respecte le livre, ça se fête :)

      Supprimer
  6. Je n'ai jamais lu les livres, mais j'ai vu le premier épisode de la série, et pour l'instant j'adore ! les acteurs sont géniaux et l'univers totalement décalé me plait beaucoup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes l'univers décalé, alors les prochains épisodes vont te ravir, c'est la marque de fabrique de la saga pour ainsi dire :) Et je suis d'accord, les acteurs sont géniaux, surtout Neil Patrick Harris !

      Supprimer
  7. J'ai adoré la saga lorsque je l'ai lu plus jeune et j'ai relu le tome 1 il n'y a pas longtemps... Et j'ai été loin d'être déçue !!! J'aimerais beaucoup regarder cette série, j'en entends beaucoup de bien puis avec ton super avis... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai relu toute la saga il y a quelques années aussi et j'ai adoré comme au collège. Si tu as apprécié les livres, tu ne peux qu'être conquise par la série :) Merci beaucoup ! :)

      Supprimer
  8. Hello!

    Ça me tente énormément! Malheureusement je n'ai pas Netflix...

    Lune
    http://leslecturesdelune.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de regarder un jour ! :)

      Supprimer
  9. Je n'ai jamais lu cette saga et je dois t'avouer que malgré l'enthousiasme que tu parviens à parfaitement transmettre avec ton avis, je n'ai pas tellement envie de regarder cette série non plus. Je ne suis pas certaine d'accrocher comme je le voudrais et j'ai également beaucoup de mal avec le cynique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est peut être pas pour toi mais ce n'est rien il en faut pour tous les goûts :) C'est vrai que l'humour noir est très présent donc si ce n'est pas ton style mieux vaut passer ton tour :)

      Supprimer
  10. J'avais vu le film petite et j'en étais restée traumatisée... Mais je me suis quand même laissée tenter par la série... pour finalement avoir un énorme coup de coeur!!

    comte Olaf ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En étant petite je peux comprendre le traumatisme :D Mais une fois plus grande comment ne pas adorer détester le Comte Olaf ! Neil Patrick Harris est magistral dans ce rôle ! :)

      Supprimer
  11. Je voulais lire les livres avant la sortie de la série, mais je n'ai pas eu le temps. Du coup, j'hésite encore à la commencer, mais je suis tellement curieuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille de la commencer, mais ne fait pas l'impasse sur les livres parce que le style est absolument délicieux !

      Supprimer

Post Ads (Documentation Required)

Author Info (Documentation Required)