Les chroniques lunaires T1 : Cinder (Marissa Meyer)






Edition : Pocket Jeunesse
Genre : Young-adult / fantasy
Auteur : Marissa Meyer
Parution : 07 mars 2013
Lu en VO








Résumé : À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire un paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare les robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches les plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.  Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune ! Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.

Et si on parlait réécriture de contes de fées aujourd’hui ? Il faut savoir que je suis une grande fan de ce genre à partir du moment où la réécriture amène quelque chose d’original et vient dépoussiérer le conte de base. Je me suis lancée dans le premier tome de la saga des chroniques lunaires de Marissa Meyer après avoir vu les booktubers américains encenser ce livre dans beaucoup de leurs vidéos et le moins que l’on puisse dire c’est que les louanges sont justifiées. Cinder, premier tome de la saga des Chroniques Lunaires, a bien failli être un coup de cœur et je ne saurais que trop vous conseiller de le lire si ce n’est pas déjà fait.

Cinder vit dans une époque futuriste où la quatrième guerre mondiale a pris fin il y a 126 ans et où la technologie a pris une place capitale dans les vies de chacun. Les robots et les cyborg côtoient de près les humains et tout ou presque est électronique.  Cinder elle-même est une cyborg, c’est-à-dire un être humain qui a reçu des greffes de partie mécaniques. La jeune fille de 16 ans vit avec sa « mère adoptive » et ses deux filles, Pearl et Peony, qui la traitent comme une esclave. Ça vous rappelle quelque chose ? Bon j’exagère, la jeune Peony, 14 ans, aime beaucoup Cinder et la voit véritablement comme une grande sœur. Il faut ajouter à cela 1ko, l’androïde de la maison, qui accompagne Cinder un peu partout et qui adore parler de shopping et de garçons. Cinder travaille donc comme mécanicienne à New Beijing et sa vie bascule le jour où le prince Kai vient jusqu’à son atelier pour lui demander de réparer son androïde Nainsi. La relation entre Kai et Cinder aura bien du mal à se développer car le contexte politique et social de la ville est bien compliqué. Un virus se propage au sein de la population à la manière d’une peste noire et aucun antidote n’a été trouvé en une décennie de recherches. L’empereur Rikan, père de Kai, souffre de cette maladie et est mourant. C’est le moment que choisit la reine de la lune, Levana, pour débarquer sur terre et négocier une alliance avec Kai, désormais futur empereur du Commonwealth. Une alliance qu’elle cherche à tourner à son avantage…

Cinder est une jeune fille de 16 ans qui a bien du mal à assumer le fait qu’elle soit cyborg. Suite à un accident survenu lors de ses 11 ans, elle s’est retrouvée avec un bras et une jambe en acier. Dans une société où les cyborgs sont considéré comme étant inférieurs aux humains, c’est assez difficile à vivre. Ajoutons à cela sa famille adoptive qui semble du même avis et traite Cinder comme une domestique, la vie n’est pas toujours rose à New Beijing. Pourtant, Cinder est un personnage qui ne se laisse pas abattre. C’est la meilleure mécanicienne de la ville et elle compte bien, une fois majeure, quitter New Beijing. Cinder peut compter sur Peony, la plus jeune de la famille qui est loin de partager l’avis de sa mère et de sa sœur aînée sur Cinder, et sur 1ko, l’androïde de la famille qui a une personnalité bien affirmée et qui est très drôle. A vrai dire, ce qui m’a le plus plu dans le personnage de Cinder, c’est que malgré l’univers futuriste dans lequel elle vit, malgré le fait qu’elle soit cyborg, c’est une adolescente normale. Ce n’est pas une héroïne en puissance au début du roman, c’est juste une jeune fille qui mène sa petite vie tranquillement, qui tente de s’en sortir comme elle peut et qui va découvrir au fur et à mesure qu’elle compte beaucoup plus que ce qu’elle peut penser. Les réactions qu’elle a quand elle rencontre Kai sont typiques d’une adolescente, elle a peur de lui révéler qu’elle est cyborg car elle ne veut pas affronter le regard qu’il aura sur elle en sachant la vérité. Elle ne voit pas ce qu’un prince pourrait faire avec quelqu’un comme elle. C’est ce qui rend son personnage touchant.

Je suis sûre que vous attendez que je vous parle du Prince Kai, n’est-ce pas ? Et bien allons y. Kai est un jeune homme de 17 ans qui va devoir assumer la charge d’empereur un peu plus tôt que ce qu’il croyait. Son père se meurt et l’avenir du royaume repose désormais sur ses jeunes épaules. Il est bien conscient que l’arrivée de Levana n’augure rien de bon et cherche par tous les moyens à contrer les manigances de cette reine maléfique. Encore une fois, c’est la dimension « adolescent normal » qui m’a touché chez ce personnage. Kai n’a pas la carrure d’un empereur, et c’est normal, il manque d’expérience. Mais il a cette volonté de bien faire et de protéger son peuple à tout prix. Quand il endosse son « costume d’empereur », il est grave et sérieux, mais quand il endosse son sweat à capuche pour aller rendre visite à Cinder ou quand il l’invite au bal, il redevient un jeune homme charmeur et facétieux. C’est ce qui permet aussi de s’attacher rapidement à lui et de trembler pour lui quand Levana arrive. 

La reine de la lune, Levana, est une dictatrice en puissance. Les habitants de la Lune ont le pouvoir de faire ressentir des émotions aux gens, de leur faire croire des choses, voire de les inciter à faire des choses contre leur volonté et Levana use de ce pouvoir pour dominer son peuple et pour se faire passer pour la femme la plus belle au monde, alors qu’elle est terriblement laide en vérité. Ne reculant devant rien, elle a fait assassiner sa propre sœur Channary, véritable reine de la lune ainsi que sa petite fille, la princesse Selene, pour pouvoir accéder au trône. Mais la Lune ne lui suffit pas, il lui faut également la terre et elle ne reculera devant rien pour obtenir ce qu’elle veut, quitte à déclencher une guerre.

J’ai particulièrement aimé deux autres personnages, Torin, le conseiller de Kai et le Docteur Erland, qui cherche inlassablement un remède au virus qui décime la population. Torin est comme un second père pour Kai, ses conseils sont sages et avisés et il a l’expérience qui manque au jeune empereur. Quant au Dr Erland, son chemin croisera celui de Cinder à de nombreuses reprises et il fera tout pour la protéger, comprenant qu’elle est bien plus importante qu’elle ne le pense.

Vous l’aurez compris, Cinder est une réécriture du conte de Cendrillon. D’ailleurs Cinder est l’abréviation de Cinderella qui veut dire Cendrillon en anglais. Et pourtant, ce n’est pas une énième réécriture du conte, loin de là ! Pour être honnête, Cinder est probablement la meilleure réécriture du conte que j’ai pu lire jusqu’à présent. C’est très original, plein de rebondissements en séries et même si on devine assez rapidement ce qu’il en est, ça n’en reste pas moins très agréable à lire. L’univers crée par Marissa Meyer est véritablement plaisant à découvrir. J’avais peur que la dimension robot / cyborg / androïde me gêne, mais en fait pas du tout, ça apporte un vent de fraîcheur sur cette histoire. D’ailleurs, ce n’est pas simplement une réécriture de Cendrillon, il y a une véritable intrigue qui se noue tout au long du premier tome et qui dévie du conte original, tout en restant dans l’univers contes de fées. La dernière partie du roman nous tient en haleine jusqu’au bout et je n’avais qu’une envie, avoir le tome deux sous la main en refermant le livre (ce qui n'est hélas pas encore le cas).

Alors vous allez me dire pourquoi presque coup de cœur si j’ai tant aimé ? Pour deux raisons principalement. La première, c’est qu’on voit quand même venir les révélations (les révélations hors réécriture de Cendrillon, parce que sinon, c’est normal vous me direz). Et la deuxième, c’est parce que la relation Cinder / Kai n’est pas encore assez développée à mon goût, j’aurais aimé un livre un peu plus long où ils passent un peu plus de temps ensemble pour que ce soit plus crédible.

Cela étant dit, Cinder reste un excellent tome d’introduction à la saga des Chroniques Lunaires ! J’ai vraiment hâte de découvrir le reste de la saga et je ne saurais que trop le conseiller aux adeptes des réécritures de contes, ou encore aux fans de la série Once upon a time. Mais je le conseille aussi à ceux qui ne sont pas forcément adeptes du genre parce qu’au-delà de la réécriture, il y a une véritable intrigue qui se noue dans un cadre qui je trouve est presque dystopique. Et si comme moi vous étiez un peu hésitant par rapport à la dimension robot, sachez qu’au final, ça apporte véritablement un plus au roman. 

32 commentaires:

  1. Malheureusement, je fais partie de la catégorie des personnes qui n'ont pas aimé ce premier tome. Cela est dû au côté SF que je n'aime pas et, en plus, dans mes lectures, je n'apprécie pas tellement les réécritures de conte. Du coup, je n'ai pas accroché et suis ressortie très mitigée :-/ Je ne lirais jamais la suite, c'est sûr !

    Contente qu'avec toi, ce premier tome l'aie fait ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est dommage, mais je commence un peu à connaître tes goûts et ça ne m'étonne pas, la fantasy ce n'est pas trop ton truc XD ! Mais c'est normal ça ne peut pas plaire à tout le monde, heureusement il y a plein d'autres livres à lire :)

      Supprimer
  2. Bon ben, je le rajoute à ma pile des livres à lire (et ) t'emprunter :p)
    Je pense qu'il me plaira autant qu'à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etant donné ton amour pour OUAT, ça devrait le faire je pense ;)

      Supprimer
  3. Moi qui n'aime pas du tout ce gente tu me donnerais presque envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, j'aime te tenter, tu le sais bien (a).

      Supprimer
  4. Cette saga est vraiment excellente et originale :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle est très originale c'est ce qui m'a plu !

      Supprimer
  5. Le moins qu'on puisse dire, c'est que ça a l'air original !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça, on peut le dire. En fait c'est classique d'un côté parce que ça revisite un conte de fées et original de l'autre parce que l'auteure a intégré le conte dans un univers très technologique !

      Supprimer
  6. J'ai adoré!!! Bien d'accord avec ta chronique. :)

    RépondreSupprimer
  7. Si retrouver tous les petits clins d'oeil au conte originel t'a plu, je suis certaine que tu vas adorer Scarlet et Cress aussi !!
    Je suis ravie que tu aies aimé. J'adore cette saga ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai tellement hâte d'avoir la suite entre les mains, tu ne peux pas t'imaginer XD. Cette saga est une vraie pépite !

      Supprimer
  8. Un premier tome que j'ai vraiment adoré (et pourtant, je n'aime pas once upon a time ^^)! J'ai hâte de découvrir la suite!

    RépondreSupprimer
  9. Je vois que tu avais de quoi dire sur ce livre et qu'au moins, il ne t'a pas laissé indifférente ! Effectivement, le livre a ses défauts : la plume de Marissa Meyer n'est pas exceptionnelle quoique très prenante et fluide, on voit les révélations venir à des kilomètres, mais le mélange de revisite de conte, science-fiction, dystopie et fantastique marche plutôt très bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'ôtes les mots de la bouche, c'est exactement ça. C'est prévisible mais tellement original qu'on lui pardonne !

      Supprimer
  10. J'ai vraiment super envie de commencer cette saga *-*

    RépondreSupprimer
  11. C'est une saga qui me tente de plus en plus, elle a l'air très originale et bien faite. C'est dommage pour la romance, mais j'aimerais bien tenter quand même. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que la romance sera développée dans les prochains tomes. Mais c'est très original en effet et ça fait du bien de temps en temps :)

      Supprimer
  12. J'ai un rapport super bizarre avec cette série (et je ne l'ai même pas encore commencée) : au départ, à force de la voir partout, je n'avais vraiment pas envie de tester. Et finalement, peut-être parce que le dernier tome est sorti et qu'on va arrêter d'en entendre parler, je me laisserais bien tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi en général, quand j'entend trop parler d'un livre, j'attend un peu avant de le lire. Et là justement je me suis dis que la fin allait sortir et que c'était le moment de tester. Et puis les booktubers américains le vendent très bien il faut dire :)

      Supprimer
  13. Depuis le temps qu'on m'en parle, il faudrait que je tente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'en ai entendu parler partout, j'ai attendu un peu avant de m'y mettre de peur d'être déçue et en fait c'est juste génial :)

      Supprimer
  14. Fonder est dans ma PAL, il m'attend bien patiemment! Hâte de le découvrir!😊

    RépondreSupprimer
  15. Cette saga me tente tellement... Surtout que j'adore les réécritures de conte :3

    RépondreSupprimer
  16. J'ai adoré ce premier tome grâce à cet univers de science-fiction où on rencontre une Cendrillon complètement métamorphosé, un prince intéressant mais pas encore assez approfondie et une Levana mystérieuse et incroyablement intrigante. J'ai davantage aimé le deuxième tome où l'on découvre de nouveaux personnages attachants et une intrigue captivante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vraiment hâte de découvrir le second tome. Mais le premier était déjà fascinant, c'est une réécriture tellement originale, ça change de d'habitude !

      Supprimer

Post Ads (Documentation Required)

Author Info (Documentation Required)