Délicieuse effrontée (Victoria Dahl)






Edition : Milady Romance (Pemberley)
Genre : Romance historique
Auteur : Victoria Dahl
Parution : 15 février 2013












Résumé : Jamais le scandale n'avait paru si savoureux... Alexandra Huntington attire toutes les convoitises. Lorsqu'un duel coûte la vie à un de ses prétendants, la belle fuit les mondanités. Mais Collin Blackburn, le frère de l'infortuné, a juré de le venger. Alors qu'il rend visite à Alexandra pour lui soutirer des informations sur celui qui l'a tué, elle tombe sous le charme du ténébreux Ecossais. Malgré ses réticences, il est envoûté par cette jeune femme indépendante au caractère bien trempé. Collin peut-il vraiment succomber à la tentation et céder aux avances de celle que son frère a aimée jusqu'à son dernier souffle ?

Qui a dit qu’une petite romance ne faisait pas du bien de temps en temps ? Certainement pas moi en tout cas. Délicieuse effrontée de Victoria Dahl est le premier tome d’une trilogie publiée par Milady romance dans leur collection Pemberley. Je vais vous avouer que j’ai acheté ce roman en flashant sur la couverture, sans même lire le résumé. Au final, j’ai apprécié cette romance qui reprend les codes du genre pour nous faire passer un bon moment de lecture.

Alexandra Huntington est une jeune lady de 19 ans qui a fait une entrée plus que fracassante dans la bonne société londonienne. Au cours de sa deuxième saison à Londres, elle est prise en flagrant délit de flirt avec un jeune homme prénommé Damien Saint-Clair. Cette affaire a des conséquences plus que dramatique puisqu’elle entraîne alors la mort de John Tibbenham, jeune homme fou amoureux d’elle et ayant provoqué en duel Saint-Clair pour laver l’honneur de la jeune femme. Quelques mois plus tard, le demi-frère de John, Collin Blackburn, débarque au château de Somerhart pour soutirer des informations à Alexandra sur l’endroit où se cache ce qu’il pense être son amant. Le mépris qu’il affiche à l’égard de la jeune femme se transforme bien vite lorsqu’il comprend qu’elle a été dupée par Saint-Clair et qu’elle ignorait que John était amoureux d’elle. Collin découvre alors que la jeune femme, aussi effrontée soit elle, est bien plus innocente qu’il n’y paraît. Son attirance envers Alexandra devient de plus en plus forte, d’autant que la jeune femme est bien décidée à le séduire.

Alexandra Huntington est un personnage qui m’a beaucoup plu et qui m’a fait beaucoup rire. La jeune femme de 19 ans a été compromise lors de sa deuxième saison mais s’accommode fort bien de cette situation. Etant déshonorée, elle ne nourrit plus l’espoir de se trouver un mari et s’emploie à régir le domaine de Somerhart qui appartient à son frère qui s’est montré plus que compréhensif après le scandale qui a pourtant éclaboussé leur nom. Quand Collin débarque à Somerhart, la jeune femme apprend que Damien Saint-Clair s’est servi d’elle, n’attendant qu’une bonne occasion de se venger de John. Elle se sent alors profondément coupable et est bien décidé à aider Collin à coincer Damien. En parallèle, elle ressent une attirance manifeste envers cette brute écossaise, demi-frère bâtard de John et est bien décidé à le séduire et à obtenir ce qu’elle veut. Alexandra est une jeune femme à la fois forte et fragile. Tout le monde la traite comme si elle était une catin depuis le scandale et la jeune femme s’est forgée en quelque sorte une carapace et s’emploie à entretenir cette idée. Elle est éprise de liberté, ne voit pas vraiment ce qu’il y a de mal à embrasser quelques garçons tant qu’elle ne se compromet pas totalement. Elle a vite compris que son déshonneur était le prix de sa liberté. A Somerhart, Alexandra s’habille comme un homme, gère les comptes, travaille avec les ouvriers et elle peut échapper aux conversations mondaines superficielles. Mais c’est aussi une jeune femme qui se sent seule. Si elle n’a jamais songé à se marier auparavant, l’arrivée de Collin va changer les choses. Alexandra se met à ressentir une foule d’émotions pour cet écossais et envisage alors de se compromettre pour de bon. Alexandra est totalement inconvenante pour l’époque, elle veut être libre, fait fi des convenances et n’hésite pas à dire à Collin qu’elle le désire sans pour autant vouloir l’épouser. Elle n’est pas vraiment pudique et cela donne lieu à quelques scènes des plus cocasses. Pour autant, ce n’est pas une catin comme tout le monde semble le penser. Elle a fait une erreur dans sa jeunesse, elle a certes embrassé quelques garçons mais ça ne va pas plus loin. C’est pourquoi elle est aussi très sensible et peut facilement être blessée. J’ai apprécié ce personnage si atypique, qui veut vivre ce que les hommes  pouvaient vivre sans être pointé du doigt.

Collin Blackburn est un peu plus âgé qu’Alexandra, probablement la trentaine. Au début du roman, son seul désir est de venger son frère. Pour lui aussi, Alexandra n’est qu’une catin et son comportement a entraîné le décès de son jeune frère. Il n’éprouve que du mépris pour elle et le lui fait bien sentir. Pourtant, il se rend bien vite compte qu’elle n’est pas totalement responsable du drame qui s’est joué quelques mois plus tôt et qu’elle a été abusé par Saint-Clair. Il ne peut s’empêcher de se sentir attirée par elle et a bien du mal à contrer les assauts répétés de la jeune femme. Mais c’est un homme d’honneur qui ne veut pas profiter de la jeune sœur d’un Duc. Il se considère comme un bâtard qui ne pourra jamais prétendre l’épouser. Alexandra devra user de tous les moyens de persuasion possibles et imaginables pour le convaincre. C’est aussi un homme très têtu et fier et cela engendre des situations qui m’ont parfois exaspéré. Malgré son amour pour Alexandra, il ne peut s’empêcher de lui balancer son erreur de jeunesse au visage et de se montrer suspicieux dès qu’elle a le malheur de parler à un autre homme. Malgré cela, il peut aussi se montrer très attentionné et protecteur envers la jeune femme. C’est pourquoi je suis mitigée.

Côté intrigue, c’est une romance qui ne sort pas des sentiers battus. Le schéma est plus que classique, rencontre, quiproquos, dispute, évènement dramatique qui met la vie d’un des deux personnages en danger, réconciliation et déclaration d’amour. Sur ce point je ne peux pas dire que le récit fasse preuve d’originalité dans sa construction. Néanmoins l’intrigue est assez bien amenée par l’auteure. J’ai pris plaisir à suivre la relation des deux personnages. L’auteure fait  un effort au niveau du langage du XIXème siècle, ce qui n’est pas le cas dans tous les romans. Il y a une bonne dose d’humour du au comportement d’Alexandra.

En conclusion, Délicieuse effrontée est une romance sympathique. Les héros sont touchant, exaspérant et amusant à la fois. La construction est classique mais si vous avez envie de lire une romance, alors je vous conseille fortement celle-ci qui vous fera rire pendant quelques heures. Le deuxième tome de la saga se concentre sur le Duc de Somerhart, frère d’Alexandra. J'ai hâte d'en savoir plus sur lui, mais je vous en parlerais plus en détail la prochaine fois J.

22 commentaires:

  1. J'aime bien les romances historiques et celle-ci n'a pas l'air totalement cliché (surtout sur les personnages). Du coup, j'ai bien envie de me laisser tenter, si j'en ai l'occasion ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le personnage d'Alexandra n'est pas cliché du tout, je l'ai beaucoup aimé :)

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais lu de romance historique (à moins qu'Outlander compte ?), mais tu me donnes envie de découvrir ce livre, il a l'air vraiment pas mal. :) Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais que Outlander ça compte, oui ! :) Et de rien pour la découverte c'est toujours un plaisir :)

      Supprimer
  3. C'est une romance qui a l'air vraiment pas mal, je n'ai jamais testé cette collection de Milady (en revanche, j'en ai pas mal en Bit-Lit !). J'aime bien les romances de ce genre, alors je note. ^^ Merci pour cette super chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai pas mal de Bit-lit de chez Milady. Mais la collection Pemberley est une très bonne collection pour les romances historiques :) De rien, merci à toi de me dire ça :)

      Supprimer
  4. J'avais déjà lu un livre de cette auteur : coeur rebelle, et je l'avais plutôt bien aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu celui là, c'est mon premier livre de cette auteure, mais je compte bien lire ses autres livres :)

      Supprimer
  5. Quelle chronique! J'aimerais savoir en faire de semblables! En tout cas, elle m'a donné envie de lire cette romance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup c'est vraiment très gentil et je suis ravie de t'avoir donné envie de lire ce livre :)

      Supprimer
  6. Bon... Ta chronique est juste parfaite... Mes finances beaucoup moins ;) Cela dit, je le note pour de futurs achats :) Merci Kitsy !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! :) Héhé j'aime bien pousser les gens à la consommation XD ! Et de rien, ça me fait plaisir !

      Supprimer
  7. Je t'ai taguée ici : http://camillecture.blogspot.fr/2016/04/tag-libster-award-n2.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu ça, je t'ai répondu sous l'article, merci de m'avoir nominée :)

      Supprimer
  8. Je ne lis pas énormément de ce genre, mais une fois de temps en temps, ça passe agréablement ;)

    RépondreSupprimer
  9. J'aime bien lire ce genre de romans de temps en temps, merci pour la découverte !! :)

    RépondreSupprimer
  10. cette romance me tente bien! ❤
    merci pour la découverte :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, c'est une romance sympa sans prise de tête :)

      Supprimer
  11. ça fonctionne toujours une bonne petite romance avec des écossais :)

    RépondreSupprimer

Post Ads (Documentation Required)

Author Info (Documentation Required)