Crimson Peak (Guillermo del Toro)







Genre : romance gothique / horreur
Réalisateur : Guillermo del Toro
Sortie : 14 octobre 2015










Résumé : Au début du siècle dernier, Edith Cushing, une jeune romancière en herbe, vit avec son père Carter Cushing à Buffalo, dans l’État de New York. La jeune femme est hantée, au sens propre, par la mort de sa mère. Elle possède le don de communiquer avec les âmes des défunts et reçoit un étrange message de l’au-delà : "Prends garde à Crimson Peak". Une marginale dans la bonne société de la ville de par sa fâcheuse "imagination", Edith est tiraillée entre deux prétendants: Sir Thomas Sharpe et le docteur Alan McMichael.


On se retrouve aujourd’hui avec la toute première critique de film sur le blog. Même si mon blog est avant tout un blog littéraire, je vous ferais parfois des critiques de films, principalement si ce sont des adaptations d’un livre. Le film dont je vais vous parler n’est pas une adaptation mais me paraît parfait pour ce mois consacré à Halloween. Je suis donc allée voir lundi soir Crimson Peak, le nouveau film de Guillermo del Toro, notamment connu pour avoir réalisé Le labyrinthe de Pan et Hellboy. Les critiques annonçaient une romance gothique mêlée à un film d’horreur, ce qui me semblait parfait pour Halloween. J’ai vraiment apprécié ce film, donc je vous propose de vous faire partager mon ressenti. 


Je n’avais pas d’attente particulière pour ce film à la base. Très honnêtement, j’avais détesté le labyrinthe de Pan il y a quelques années et j’ai décidé d’aller voir le film en raison de son trio de tête. J’adore Mia Wasikowska et Tom Hiddleston (en fait, si je veux vraiment être franche, je voue un culte à Tom Hiddleston). En revanche je ne connaissais pas bien Jessica Chastain, pourtant c’est bien elle qui m’a le plus bluffé par sa prestation, elle est fabuleuse.


Concernant l’intrigue tout d’abord, Edith Cushing, l’héroïne est une jeune romancière qui a la particularité de pouvoir voir des fantômes. Quand Sir Thomas Sharpe et sa sœur Lady Lucille débarquent à Buffalo, Edith ne peut s’empêcher d’être fasciné par ce duo et tombe amoureuse du beau Lord. Elle l’épouse et part pour l’Angleterre, où elle découvre Allerdale Hall, le manoir familial, perdu dans le fin fond du Cumberland. C’est alors que le don d’Edith refait surface et qu’elle se met à voir des fantômes. La jeune femme va alors découvrir les sombres secrets de famille qui hantent les couloirs de l'ancestrale demeure et le piège va se refermer peu à peu sur elle sans qu'elle s'en rende compte.


Les personnages sont assez bien développés. Edith, l’héroïne est une jeune femme du début du siècle qui veut prouver ce qu’elle vaut et qu’elle peut devenir écrivain malgré tous les obstacles qui se dressent sur son chemin et la mentalité de l’époque concernant les femmes qui travaillent. Elle a des idées bien arrêtées sur ses semblables mais tout cela vole en éclat quand Sir Thomas Sharpe débarque à Buffalo. On découvre alors que même si Edith est déterminée, c’est une jeune femme qui recherche l’amour et Thomas va être son premier amour, celui qui arrive en un éclair et que rien ne peut contrôler. Malgré toutes les mises en garde et les indices laissé sur son chemin, elle décide d’épouser Thomas et de tout quitter pour partir en Angleterre. Là-bas, à Allerdale Hall, elle va renouer avec un don (ou une malédiction) qu’elle possède depuis son enfance : celui de voir les fantômes. Elle vit des choses absolument terrifiantes mais ne se laisse pas démonter. Elle reste décidée à s’en sortir coûte que coûte. J’ai bien aimé ce personnage parce qu’elle est à la fois forte et fragile, tout en nuances. Sir Thomas Sharpe quant à lui a un rôle ambigu jusqu’à la fin du film. On ne sait pas vraiment s’il manipule Edith ou non. Ce n’est pas un personnage qui est bon ou méchant, il n’y a pas ce côté manichéen dans le film. Thomas est un être complexe, qui ne sait pas vraiment ce qu’il veut et qui a toujours vécu auprès de sa sœur. Il n’a pas eu de parents aimants, il n’y a que Lucille qui s’est occupé de lui et cet amour fraternel l’empêche de développer entièrement sa personnalité. Néanmoins, à la fin du film Thomas prend enfin une décision et même s’il est difficile d’oublier tout ce qu’il a pu faire, il y a une forme de rédemption qui se dessine pour lui.  La sœur de Thomas, Lucille, est le personnage que j’ai préféré. On sent dès le début du film que quelque chose cloche chez elle car l’actrice, Jessica Chastain, sait exactement comment faire ressentir au spectateur que sous sa façade lisse de Lady se cache quelque chose de plus sombre. J’ai éprouvé de la pitié pour Lucille tout au long du film et même jusqu’à la fin. Enfin, il y a le Docteur Allan McMichael, ami d’enfance d’Edith. Il est amoureux d’elle depuis probablement très longtemps. Loin de faire confiance aux Sharpe, il va mener son enquête et tout faire pour sauver Edith. Il joue le rôle du héros, l’amoureux qui fait tout pour sauver l’héroïne. Evidemment, c’est un personnage plaisant mais je préfère les âmes torturées comme celle de Thomas Sharpe.


Les acteurs étaient tous excellents, avec une tête d’affiche pareille, il n’aurait pas pu en être autrement. Tom Hiddleston et Jessica Chastain ont su faire ressortir la complexité de leurs personnages pour qu’on ne les déteste pas entièrement. Et ça marche. Mia Wasikowska est toujours excellente dans les fictions historiques et une fois de plus elle ne m’a pas déçue. Quand à Charlie Hunnam, qui joue le Docteur, j’ai bien aimé le découvrir car je ne le connaissais que de nom. 


Au niveau de l’intrigue et du style du film, on reconnaît bien là le style de Guillermo del Toro dans Le labyrinthe de Pan. Visuellement, le film est un petit bijou. Il est classé comme film d’horreur, mais si vous n’êtes pas très friand de ce genre, je ne pense pas que ce soit véritablement gênant. Je déteste les films d’horreur habituellement et je n’ai pas eu peur du tout en visionnant Crimson Peak. Il y a quelques fantômes qui sont très beaux esthétiquement, quelques portes qui grincent et quelques hurlements, mais rien de bien méchant. C’est plutôt un film d’ambiance je trouve. L'intrigue n’est pas très difficile à deviner au fur et à mesure du film. Avant la moitié, on comprend ce qui s’est passé et ce qui va probablement se passer. Mais ça ne m’a pas dérangé plus que ça.  J’ai adoré Allerdale Hall, le manoir est parfait pour se mettre dans l’ambiance d’Halloween. Les costumes sont également mgnifiques et reflètent le caractère de chacun.


En conclusion, je vous conseille vivement d’aller voir Crimson Peak ou de l’acheter en DVD quand il sortira car c’est un très bon film, parfait pour cette période. Malgré une intrigue basique, il est porté par d’excellents acteurs et est magnifique à voir.

6 commentaires:

  1. C'est la première fois que j'entends parler de ce film et tu me donnes vraiment envie d'aller le voir! En général, je ne suis pas attirée par ces films: je préfère des films d'horreurs comme Paranormal Activity *.* Mais je pense bien aller le voir celui-là, tu m'as convaincu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie de t'avoir convaincue XD ! Il est vraiment génial, j'espère que tu apprécieras :)

      Supprimer
  2. Je l'ai vu lundi et pouahhh ♥ Déjà je ne suis pas objective puisque j'adore Mia et Tom, et que comme toi, Tom et moi c'est une grande histoire d'amour... Ici, il m'a encore conquise. Son rôle est vraiment tortueux et torturé, et comme tu le dis: pas manichéen.
    Lucille et Edith jouent également deux personnages forts. Jessica, Mia, et Tom, forment un chouette trio à l'écran ! Un coup de coeur pour ce film pour ma part.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil j'y suis allée lundi ! Ah mais Tom représente pour moi le gentleman britannique par excellence. Je vais voir Thor uniquement pour Loki XD. Il m'a vraiment conquise aussi dans ce film, il jour les rôles torturés à la perfection. Encore une fois son personnage a commis des actes répréhensibles mais on ne peut s'empêcher de l'aimer ! Je suis d'accord c'était vraiment un trio d'exception. J'adorais déjà Mia mais je ne connaissais pas trop Jessica et elle m'a bluffée. Gros coup de coeur pour moi aussi. Je suis ravie qu'on soit d'accord :)

      Supprimer
  3. Je ne comptais pas le voir car je suis une froussarde de compet' mais ton avis m'a fait changé d'avis ! Et puis je crois que je pourrais le voir juste pour les décors et les costumes haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie de t'avoir fait changé d'avis :) Je ne regarde jamais de films d'horreur parce que généralement j'ai la trouille. Mais là il ne fait pas vraiment peur, parole de froussarde XD.

      Supprimer

Post Ads (Documentation Required)

Author Info (Documentation Required)